Le maquillage permanent : une pratique très en vogue

Rédigé par Frank - - Aucun commentaire

À force de répéter les mêmes mouvements, avec les mêmes couleurs au même endroit du visage tous les matins, il est normal de se laisser tenter par le maquillage permanent. Cette technique vise à économiser du temps et en même temps de l’argent. En plus de faire oublier les corvées quotidiennes, il permet de mettre en valeur les sourcils, les yeux et les lèvres. 

Le principe du maquillage permanent

Le maquillage permanent est une sorte de tatouage qui consiste à implanter des pigments dans l’épiderme de certaines parties du visage. Évidemment, l’aiguille utilisée est beaucoup plus fine que celle des tatoueurs et elle est réalisée par une esthéticienne ou un dermopigmentiste. Le résultat est semblable à un maquillage ordinaire sauf qu’il est plus accentué. Il peut  durer des années. Grâce à un dispositif de blocage, l’outil permet une pénétration peu profonde dans la peau pour une finition plus légère et naturelle. Le patient a le choix entre redessiner un sourcil, donner du volume à ses lèvres, appliquer du eye-liner ou rajouter des grains de beauté.  

En général, une séance de maquillage permanent dure entre une et quatre heures. Tout d’abord l’esthéticienne commence par déterminer le résultat souhaité, puis trace celui-ci à l’aide d’un crayon. Une fois le résultat validé, l’injection des pigments organiques vient ensuite. Normalement, l’opération n’est pas des plus agréables, mais elle n’est pas non plus douloureuse. Cela est dû à un produit anesthésiant appliqué avant l’opération. Le patient doit, après deux semaines, repasser chez son esthéticienne pour une séance de retouche. La durée de ce type de maquillage dépend de la peau de l’individu qui varie entre 1 et 3 ans voire même 7 ans. La plupart  des femmes optent pour cette solution pour rester belles toute la journée.        

Les choses à faire et à éviter

Avant de passer par un maquillage permanent, il y a certains points essentiels à tenir en compte. Le premier consiste à enquêter sur son esthéticienne. Concrètement, il est préférable de se renseigner auprès d’une cliente qui l’a déjà fait et dont les résultats sont satisfaisants. Le but est de connaître le praticien en question.

Par ailleurs, il faut éviter les imposteurs. En effet, dans le monde de l’esthétique, il est important de suivre une formation de maquillage permanent adaptée dans un établissement dédiée (à l’exemple d’EIMP). C’est le seul domaine qui ne fait aucune exception à la règle et dont il faut suivre les procédures à la lettre. Un maquillage permanent raté peut engendrer des réactions anormales chez le patient comme des boutons, des rougeurs, des démangeaisons, etc.

En outre, avant de pratiquer un maquillage permanent, il faut également :

§  Respecter les saisons : l’hiver est l’idéal,

§  Éviter le contact avec de l’eau les toutes premières semaines,

§  choisir des pigments organiques, 

§  respecter les consignes après l’opération.

Classé dans : Loisirs - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot kmvjaz ? :