Les différents labels écologiques du textile

Rédigé par Frank - - Aucun commentaire

La démarche éco-responsable est soutenue mais aussi notée par un nombre de plus en plus grand d’entités et le secteur du textile particulièrement intéresse un nombre impressionnant de labels, une cinquantaine pour être plus précis. Un tissu se veut aujourd’hui écologique, éthique et équitable. La mode est écologique et éthique.

Principe écologique pour le textile

Pour qu’un vêtement soit considéré comme écologique et bénéficie du label y afférant, il ne faut pas seulement que le tissu dont il est fait soit naturel. Il faut aussi que sa production ne soit pas polluante, ni pour l’environnement ni pour les humains, qu’elle ne soit pas à l’origine d’un gaspillage des ressources précieuses et qu’elle ne soit pas une grande consommatrice d’énergie. Compte tenu de ces considérations, on peut dire que certaines fibres naturelles sont plus écologiques que d’autres. Les mieux notées de l’époque sont le coton biologique, le chanvre et le lin du côté des fibres végétales, le mohair made in France et l’alpage made in France du côté des fibres animales, le tissu issu du procédé Lyocelle du côté des fibres artificielles et la fibre recyclée du côté des fibres synthétiques.

Des labels écologiques du textile en vogue

Des plus importants labels écologiques du secteur textiles, on retrouve ceux qui sont à la fois écologiques, éthiques et équitables. Il y a Eko de Skal qui évalue les conditions de culture, le procédé de transformation de l’emballage ainsi que les conditions sociales de production et de fabrication. Il y a NaturTextil qui se focalise surtout sur le caractère 100 % naturel des fibres, l’absence de produits dangereux pour la Nature et pour l’homme dans la production et le respect des critères sociaux. Il y a Demeter qui, intéressant spécialement l’agriculture bio-dynamique, considère surtout le respect des animaux dans les domaines de l’élevage et de l’agriculture. Il y a Max Havelaar qui s’intéresse particulièrement au coton et ses caractères écologique, équitable et social.

Un label qui harmonise les standards internationaux des textiles bio

Il existe par ailleurs un label qui a été conçu dans l’optique d’harmoniser les standards internationaux des textiles biologiques : le label GOTS ou Global Organic Textile Standard. Pour l’expliquer de manière pragmatique, des vêtements Organic, c’est-à-dire certifiés GOTS, sont des vêtements fabriqués avec des fibres garantis biologiques dont les procédés de fabrication sont garantis respectueux de l’environnement tout en étant responsables sur le plan social. Il y a les labels du textile qui considèrent spécialement le côté écologique comme l’EU Ecolabel Européen Textile et le label AB, mais il y a aussi les labels qui embrassent plus de critères comme Eko et GOTS. Après, il y a la prise en compte du respect des critères sociaux dans la production pour déterminer le caractère éthique du textile.

Classé dans : Mode - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot uhlcqr ? :